Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

Le Pouillot véloce

Tellement rapide qu'on n'a pas eu le temps de l'intercepter... Allons le découvrir en totalité...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
Espace presse
Les communiqués du Corif

Retour à la liste
des communiqués

Contact presse

Dalila HACHEMI
CORIF
Centre Ornithologique Ile-de-France
Tél. : 01 48 60 13 00
Email : corif@corif.net

A l'occasion de la Fête de la nature,
venez découvrir en avant-première l'enquête
sur le moineau domestique parisien !

En 2003, le CORIF (Centre Ornithologique Ile-de-France) et la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) ont lancé une enquête de cinq ans pour connaître l'évolution de la population de moineaux domestiques à Paris, suite à la forte diminution des effectifs de cette espèce dans plusieurs grandes villes européennes.
Les résultats de cette enquête seront dévoilés en avant-première le 24 mai prochain dans le cadre du Festival de l'île Saint-Germain, organisé à Issy-les-Moulineaux (92), pour la Fête de la nature.

C'est suite à la forte diminution des effectifs de moineau domestique dans plusieurs villes aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Italie, en Finlande et en Allemagne constatée ces dernières années, que le CORIF et la LPO ont décidé de lancer une enquête pour étudier la population parisienne de cette espèce. En effet, en Grande-Bretagne, la baisse est estimée à 62 % entre 1970 et 1999 pour l'ensemble du pays et à 95 % pour Londres. Dans le reste de l'Europe, une baisse importante a également été notée à Hambourg (50 % en 30 ans), à Prague (60 % en 20 ans) et en Finlande (60 % en 25 ans).

L'enquête a été entièrement prise en charge par des bénévoles qui ont effectué les observations dans Paris intra-muros à raison de deux vagues d'observations annuelles de dix jours. La répétition d'observations sur les mêmes points, par les mêmes observateurs, à des périodes de l'année identiques, a permis de juger d'une évolution. Les fiches d'enquête, représentant les milliers de données recueillies sur 163 points d'écoute, ont ensuite été étudiées par le Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris (MNHN).

Une évolution contrastée

Il apparaît que la situation du moineau domestique dans la capitale est bien meilleure que dans plusieurs grandes villes d'Europe. Touchée par un léger déclin, la population de cet oiseau est fortement contrastée selon les quartiers, en fonction de la disponibilité de nourriture et de logement. Pour obtenir une certaine représentativité, les différents milieux parisiens ont, en effet, été ciblés (zones plus ou moins végétalisées, différents types d'habitats, époques de construction différentes, circulation piétonnière et automobile plus ou moins dense, terrains non construits…).

Pour enrayer le léger déclin de cette espèce et éviter sa disparition dans la capitale, des mesures de protection peuvent d'ores et déjà être prises. Le CORIF et la LPO ont également décidé de poursuivre cette enquête sur les cinq prochaines années, afin d'affiner les premiers résultats qui seront dévoilés en avant-première le 24 mai prochain dans le cadre du Festival de l'île Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux.

Plus d'informations
Présentation de l'enquête en avant-première le 24 mai de 12h30 à 13h sur la grande scène du Festival de l'île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux, par Sandrine Mor de la LPO et Guilhem Lesaffre du Corif.