Haut de page

Photothèque
Sonothèque
Bibliothèque
Saisir vos observations
L'espèce du mois

La Linotte mélodieuse

Elle est très remuante. Allons voir si elle n'en fait qu'à sa tête...

Espèce du mois
Lire la suite...
Photothèque Sonothèque Bibliothèque Saisir vos observations L'espèce du mois
Espace presse
Les communiqués du Corif

Retour à la liste
des communiqués

Contact presse

Dalila HACHEMI
CORIF
Centre Ornithologique Ile-de-France
Tél. : 01 48 60 13 00
Email : corif@corif.net

Prévention de la grippe aviaire
L'Etat se prive de l'aide des associations

Les ministres de l'Education et de la Santé ont diffusé le 22 février dernier une note recommandant "d'éviter toute activité externe aux établissements scolaires de nature à mettre les élèves en contact direct avec des oiseaux sauvages".
Interprétée de manière très restrictive, cette note entraîne des annulations importantes d'activités d'éducation à l'environnement menées par le Corif et constitue une menace pour l'emploi de ses animateurs.
Contrairement au but recherché, cette note contribue à entretenir la peur et l'incompréhension, alors que les interventions des associations de protection de la nature sont un moyen privilégié pour diffuser une information rationnelle sur la grippe aviaire.
La LPO, FNE et le Corif se sont adressés aux deux ministres pour qu'ils modifient leur texte.

Animations scolaires annulées ou reportées

Peut-être maladroitement rédigée, souvent mal interprétée et appliquée de manière très restrictive, cette note entraîne de nombreuses annulations d'activités d'éducation à l'environnement de la part des établissements scolaires ou des reports à des dates non définies, dans le meilleur des cas.
Des élus ont même ouvert le parapluie en annulant des sorties et activités de découverte des oiseaux !

Des emplois menacés

Aujourd'hui, toutes ces annulations injustifiées portent atteinte à l'équilibre budgétaire du Corif (Centre Ornithologique Ile-de-France), principale association de protection de la nature d'Ile-de-France. Elles mettent en péril les emplois des animateurs nature. A la même époque l'an dernier, le taux de remplissage du planning sur l'année était de 16 % supérieur (et de 40 % supérieur sur le mois de mars) !

Le virus ne transite pas par les jumelles

Dans un courrier adressé aux ministres de l'Education et de la Santé le 1er mars, la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), FNE (France Nature Environnement) et le Corif ont sollicité l'envoi d'une information complémentaire auprès des recteurs d'académie et des chefs d'établissement, précisant que :

  • les activités d'éducation à la nature sont sans risques pour les publics puisqu'elles respectent les dispositions (de l'Afssa en particulier) relatives à la lutte contre la grippe aviaire ;
  • les associations de protection de la nature spécialisées en ornithologie sont à même, pour prévenir les risques de propagation, de diffuser l'information sur la grippe aviaire auprès de tous les publics, et notamment dans les établissements scolaires.

A ce jour, le Corif constate que la requête des trois associations co-signataires est restée sans suite car aucune réponse n'a été formulée !

L'éducation à la nature : une bonne prévention

Continuant à entretenir la peur et l'incompréhension du corps enseignant, des parents et des élèves, l'Etat se prive lui-même ici de l'appui de partenaires compétents que sont les associations de protection et d'éducation à la nature dans la diffusion de l'information sur la grippe aviaire.

Rien ne justifie donc aujourd'hui les craintes relatives à la mise en place d'activités de découvertes des oiseaux pour les établissements scolaires ou le grand public.

> Voir le dossier

Contact
Jean-François MAGNE : 01 48 51 92 00